​L’arthrose, nos conseils pour la soulager

28.09.2021
Maladie articulaire la plus fréquente, l’arthrose touche aujourd’hui près de 10 millions de français.

Si cette invalidité discrète devient plus fréquente avec l’âge, elle ne fait pas inévitablement partie du vieillissement et surtout, peut être soulagée. Etna France vous éclaire.  

 Caractérisée par l'usure du cartilage articulaire qui recouvre les extrémités des os, l’arthrose peut entraîner d'importantes limitations fonctionnelles. En effet, la bonne santé du cartilage permet d’amortir et de protéger les articulations au cours d’un mouvement. Lorsque celui-ci est usé, les extrémités de l’os sont alors mises à nu et soumises à une usure entraînant raideurs, douleurs, et gonflements. Ce sont généralement la colonne vertébrale, les genoux, la hanche ou encore les doigts qui sont soumis à rude épreuve.

 

Faire le plein d’Oméga 3 et de vitamine D et C

 

Consommer des oméga-3 est souvent conseillé pour lutter contre l’arthrose. Graines de lin, huile de noix, poissons gras (maquereau, sardines, foie de morue), fruits oléagineux (amandes, noix…). Ces aliments permettent de préserver les articulations des agressions du quotidien. Indispensable pour les os, les muscles et le cartilage, la vitamine D joue quant à elle un rôle majeur dans la minéralisation des os et donc la protection de son usure. On la trouve dans les aliments gras tels que les produits laitiers, les œufs, le poisson, les champignons et les avocats, mais une supplémentation est très souvent recommandée. Enfin, la vitamine C, très présente dans les agrumes, assure une bonne synthèse du collagène, ce qui permet un fonctionnement optimal des articulations.

 

Pratiquer le "dérouillage" matinal

 

Le dérouillage matinal désigne le temps nécessaire pour retrouver une certaine mobilité lors du réveil. Car oui, bien que les tissus se régénèrent durant la nuit, la longue immobilité subie par les articulations a tendance à les ankyloser, faisant apparaître des raideurs au réveil. Les solliciter sans le moindre échauffement peut créer des petites lésions. Alors, chaque matin, on prend quelques minutes pour mobiliser les articulations une à une tout en douceur, en insistant sur les plus concernées par les douleurs.

 

Exercer une activité physique

 

L’exercice physique « raisonnable » reste indispensable pour protéger les articulations. En renforçant les muscles qui les entourent, on les protège et on les rend plus résistantes. D’ailleurs, il est prouvé que les personnes qui maintiennent une activité physique régulière sont moins sujettes à l’arthrose. En dehors des crises (lorsque les articulations sont très douloureuses et gonflées), il est donc fortement conseillé de se mettre en mouvement. La marche, le vélo, la natation ou la gymnastique aquatique…Choisissez le sport le plus adapté à vos goûts ainsi qu’à vos capacités.