Notre histoire

Depuis 1986, notre marque française familiale née en Normandie de l’ingéniosité de deux frères, Rémi et Vincent Bronze, conçoit, fabrique et installe, pour les collectivités et les particuliers, des solutions dédiées au déplacement des personnes et des charges sur un plan vertical. Confort avec les ascenseurs de maison, accessibilité des bâtiments publics avec les EPMR (élévateurs pour les personnes à mobilité réduite) et manutention avec la gamme de monte-charges standards et spéciaux.

Réfèrent historique du monte-charge depuis 1974, avec la marque Fapel, qu’elle a racheté en 2001, Etna France a complété son expertise dans l’équipement des bâtiments recevant du public (cabinets médicaux, écoles, mairies, magasins…) avec ses élévateurs pour personnes à mobilité réduite (EPMR).

Faciliter le quotidien des seniors à leur domicile pour rester durablement chez eux, améliorer la mobilité des personnes touchées par le handicap : nos dirigeants ont été sensibles très tôt aux évolutions de la société. Ils sont les premiers à inventer, en 2008, le concept d’ascenseur privatif pour les particuliers et donc moderniser les élévateurs historiques.

Grâce à une technologie innovante, basée sur un vérin hydraulique, l’ascenseur de maison Etna France préserve l’environnement et la sécurité de ses utilisateurs. Plus encore, notre ascenseur personnel destiné à prendre place au cœur des maisons et des appartements est design, confortable, silencieux et simple à utiliser.

Alliant technologie et esthétique chic, nos trois gammes d’ascenseurs privatifs  et leurs looks à personnaliser soi-même offrent des dizaines de possibilités. Et ce n’est que le début !

Définitivement tournée vers l’humain et son bien-être, Etna France conçoit et fabrique des solutions 100% sur-mesure dans son usine normande basée à la Chapelle-Gauthier (Eure). En novembre 2013, Etna France a obtenu le label ORIGINE FRANCE GARANTIE: ascenseurs de maison ESSENTIELS,CRÉATIFS ET PREMIUMS, monte-charges OPTIMA et les élévateurs pour personnes à mobilité réduite OPALE.

Si vous avez envie d’améliorer votre quotidien ou celui de vos clients ou usagers,

Si vous souhaitez être accompagné tout au long de votre projet ;

Si vous adhérez aux valeurs d’Etna France ;

Si vous souhaitez soutenir une entreprise qui défend le savoir-faire français,

Contactez-nous

1986 – La naissance d’Etna 

Il était une fois un jeune fou de 27 ans, Rémi Bronze, armé d’un BEP de micromécanique et deux ans d’expérience comme dépanneur d’ascenseurs prit la décision de se mettre à son compte. Il devint alors artisan monteur d’ascenseurs et travailla en sous-traitance pour Koné, Otis, Schindler et Thyssen dans les tours de la Défense et dans toute l’Ile-de-France.

La même année deux autres fous à 300 km de là, Alain Friloux et François Lautour inventaient « l’élévateur pour particuliers », une sorte de caisse à savons montée sur un vérin pour équiper la maison d’un ami handicapé. Pareillement, ces deux Domfrontais fraîchement licenciés économiques de leur société mais armés d’une ambition délirante ont déployé leur savoir-faire en créant France Elevateurs à Domfront (Orne).

Après 2 ans d’activité, le frère de Rémi, Vincent Bronze rejoint la boîte et l’entreprise prend le nom de Etna (Etudes et Techniques Nouvelles d’Ascenseurs).

1992 : On se serre les coudes !

Catastrophe,  c’est le dépôt de bilan. Ils étaient déjà 7 dans le navire dont Francis Rodrigues qui était là depuis le début. On ne quitte pas le navire quand il coule ! Ils se retroussent les manches, redressent la barre en 4 ans. Ce qui a néanmoins permis à Etna de renforcer ses troupes en y intégrant de nouvelles recrues : Dominique Mascart, Michel Wener, Jean-François Giraud et beaucoup d’autres encore venus de la société FAPEL, spécialiste/fabricant de monte-charges, elle-même, en difficulté. Avec eux, Etna se lance dans le monte-charge. Aucune connaissance en la matière, c’est dans une grange sans mur près de la Chapelle-Gauthier (27270) au milieu des vaches que les premiers monte-fûts Paris-Etna sont fabriqués. A cœur vaillant, rien d’impossible !

Pendant ce temps-là dans la ZAC du Gué Thibout à Domfront (61), l’innovation bat son plein. France Elévateurs lance son premier monte-escaliers. Christian Betton, Michel Jamet, Patrick Rosel, Patrick Lecourt et Jérôme Leroy fabriquent à tour de bras des monte-escaliers.

Domfront, La Chapelle Gauthier, Paris, trois entreprises, trois histoires parallèles, trois équipes qui ne se connaissent pas mais destinées à se croiser un jour.

1996 : L’année charnière ! 

Arrive 1996, année historique, année charnière. Etna reprend le parc de  maintenances des ascenseurs collectifs de la société Petit Jean et emménage dans le 11ème arrondissement.

Le 13 septembre, l’horreur, Etna perd son fondateur, Rémi Bronze est tué dans un accident de la route. Etna c’était 24 salariés à cette date prêts à se battre malgré tout.

Fredérique Jingeaud, Olivier Moisan viennent renforcer l’équipe de Paris. Xavier Leveneur, Paulette Louvrier, Michel Bernaudin, et Véronique Daucé aussi.

Le parc de maintenance d’ascenseurs collectifs se consolide, Etna lui donne donc une marque : Asparis.

En parallèle, Etna se met à fabriquer ses premiers monte-charges en toute autonomie dans une usine pas loin de La Chapelle-Gauthier (Eure). A cet effet, elle embauche tous les bons éléments que la Fapel licencie. C’est là que Nadia Causier, Olivier Tillard,   Jean-François Delogé, Anthony Bonaventure, Jacques Morel entre autres font leur début de carrière

1999 : Notre première certification ! 

En 1999, Etna se coupe en deux, les ascenseurs restent à Paris, le reste emménage à Saint Gratien (Val d’Oise). En plus des monte-charges, l’équipe du bureau d’études commence  à dessiner les premiers EPMR. Michel Quesney fait certifier Etna ISO 9002.

2001 : La liquidation judiciaire de Fapel 

Puis arrive l’été 2001, Fapel se met en liquidation judiciaire.

Le 31 juillet, Etna rachète Fapel, reprend 13 salariés encore en place et se rebaptise Etna-Fapel.

Pendant ce temps-là, en Basse-Normandie, le 28 août précisément, la petite Lynda Ruault armée d’un BTS fait son entrée chez France Elevateurs.

Pendant les années qui suivent, France Elévateurs et Etna Fapel vivent chacune leur petit bonhomme de chemin. Mais comme dans toutes les belles histoires, les chemins commencent à se croiser. Les dirigeants des deux boîtes finissent par se rencontrer de temps en temps dans des réunions d’instances professionnelles et font connaissance lors des réunions à l’AFNOR (association française de normalisation).

Ces premières années du nouveau millénaire font atterrir ici et là les Sébastien Lemée et Réal, les Patricia Rose et Prima, les Laurent, Allan, Henry, Yannick….

2005 : France Elevateurs est à vendre

En 2005, pendant que Bruno Marguerin finit de son côté sa période d’essai à La Chapelle Gauthier. A Domfront les sieurs Friloux et Lautour décident d’envisager leur retraite et mettent en vente France Elévateurs. La mariée est jolie !

En novembre de la même année, pour obtenir un conseil sur un client commun, Vincent Bronze appelle Alain Friloux. Par pur curiosité, il lui demande où ils en sont de leur vente. Ils lui expliquent qu’ils ont signé avec un  gros industriel.

Vincent bronze leur souhaite une bonne retraite puis il raccroche.

Une heure plus tard, Vincent Bronze le rappelle et lui dit :

  • « Si Etna t’offrait le même prix que l’industriel, est-ce que tu vendrais France Elevateurs à Etna Fapel ? »
  • La réponse fut : « Oui ! Préférence à une PME ! »

 

2006 : La confiance de notre actionnaire BNP Développement

En janvier 2006 donc, les équipes en place soutenues et financées par BNP Développement ont sur levé le défi de marier France Elévateurs et Etna Fapel.

En 2021, BNP Développement est toujours là en actionnaire fidèle. Un grand merci à notre autre actionnaire, Catherine Bronze, veuve de Rémi Bronze, qui n’a jamais travaillé chez Etna France mais qui a toujours fait confiance à l’équipe.

France Elévateurs Ouest, une sorte d’agence commerciale est créée avec Michel Gahery pour couvrir commercialement la Normandie. Michel Gahery, partenaire totalement investi, incroyable VRP du bocage, toujours complice

2010: Le calme avant la (r)évolution

Jusqu’en 2010, c’est un peu un long fleuve tranquille dans les deux Normandie. Notre soif d’innovation doit être assouvie. Tous ensemble, nous inventons le concept et le nom ascenseur privatif. Design et ergonomie sont les maîtres-mots. Des cabines de toutes les couleurs voient le jour pour les séniors. Ce projet s’appelle Etna Private Lifts !

De La Chapelle-Gauthier (Eure) à Domfront (Orne), le catalogue tout entier est modernisé. Dans le même temps, Etna fait un pari fou, se doter de sa propre force commerciale. Yves Chavarin est déjà dans la place et crée l’Agence dans le village Le Muy (83), l’Agence PACA.

2011 : L’ouverture des agences commerciales et musique à Domf’

Au printemps 2011, c’est La Rochelle qui ouvre avec Cécile Cabutto, puis une autre agence, puis encore une à Vendargues près de Montpellier (34). Aujourd’hui la force est composée de 17 commerciaux, véritables ambassadeurs de notre marque et complétée  d’un réseau de partenaires-distributeurs agréés dans toute la France

Ces Agences marquent le début de la mise en commun et partagent des savoir-faire, des catalogues des deux Normandie, des SAV, des services travaux.

 

2012 : La labellisation Origine France Garantie 

Nos ascenseurs de maison sont labellisés Origine France Garantie.

2013 : « L’appel du 18 juin »

Vincent Bronze a une révélation, une conviction sans faille, un objectif à atteindre quoi qu’il en coûte. La fusion complète de ETNA-FAPEL et FRANCE ELEVATEURS, un chantier aussi indispensable que difficile et semé d’embûches. Des décisions lourdes et douloureuses sont prises comme la réduction des charges pour se mettre en ordre de bataille et des  licenciements deux années de suite.

En juin 2013, la revente de notre département ascenseurs collectifs est réalisée. Avec les années, cette activité ne représentait plus que 10% de notre chiffre d’affaires.

Un service après-vente national et unique est créé pour unifier toutes nos interventions et maintenances avec Nadia Martin et Virginie Connan.

2015 : La fusion et la naissance d’Etna France (logo Etna France)

En 2015, France Elevateurs et Etna Fapel mariées depuis 2006 fusionnent pour devenir Etna France.

Le bureau d’études modernise les ascenseurs de maison et créé la collection Premiums !

Le site internet etnadirect.fr voit le jour. Il est exclusivement dédié à la vente en ligne de monte-escaliers, une grande première pour le secteur !

Et nous entamons le processus de labellisation ISO 26000-RSE.

2016 : Un chantier gigantesque (Paris-Asia) et la visite de Monsieur le Président de la République

Nous emportons le marché gigantesque pour la fabrication et l’installation de 400 monte-charges Optima 500 au centre commercial de Paris-Asia à Villepinte. Un vrai challenge relevé haut la main par toutes les équipes mobilisées sur ce projet pendant 18 mois ! 25 embauches dont la moitié en insertion !

Objectif atteint sans aucun retard, ni aucun accident.

Autre événement majeur : Etna France obtient le niveau « stratégie » du label LRQA RSE performance.

Le 15 décembre 2016, nous venions juste de fêter les 30 ans d’Etna France avec l’ensemble de nos collègues. Pour l’occasion, nous avons passé une journée inoubliable à Paris tous ensemble placée sous le signe de la gaieté et de l’amusement. Nous avons réalisé de nombreuses activités « collectives » ( ateliers culinaires, visite guidée de l’Arc de Triomphe et dîner à thème sur un bateau mouche !)

Et comme une surprise en amène souvent une autre ! Le 26 décembre… Nous avons eu l’honneur d’accueillir le Président de la République Monsieur François Hollande et sa ministre du travail Myriam El Khomri au sein de notre siège social à Taverny (95) !

 

2017 : Création d’Etnapiculture 

Nous souhaitions aller plus loin dans notre engagement RSE ! Nous avons donc créé Etnapiculture. Après la rencontre d’une apicultrice passionnée par son métier et passionnante, nous avons eu l’idée d’installer des ruches sur le toit de notre siège social pour réaliser notre propre miel pour le plus grand bonheur de nos amis et clients ! Nous avons beaucoup appris sur nos amis les abeilles et bénéficions encore de l’accompagnement précieux de notre apicultrice favorite (Bénédicte De Pous).

 

 

 2018 : Création de la Joint-Venture Etnalift China 

Nous avons choisi d’exporter nos produits en Chine car notre savoir-faire français et notre capacité à faire du sur-mesure séduit les propriétaires de villas.

Autre grande nouvelle, nous avons obtenu la certification ISO 9001 : version 2015.

2019 : La réunion de nos deux sites de production 

Nous avons décidé de réunir nos deux sites de production à La Chapelle-Gauthier (27) pour mutualiser notre savoir-faire.  100% des salariés ont conservé ou retrouvé un CDI pendant le déménagement.

Nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 17,9 millions d’euros.

2021 : L’histoire continue grâce à la confiance de nos clients

Etna France c’est près de 140 salariés qui ne forment plus qu’un. Chacun d’entre nous a forgé cette histoire quand bien même il eût été compliqué de pouvoir nommer tout le monde dans cet historique de 35 ans cette année !