Demain chez moi

Nos conseils littéraires pour bien commencer l’année

27.01.2022
L’hiver est là pour quelque temps encore. Le moment est idéal pour profiter de son intérieur et découvrir les romans de la rentrée littéraire de septembre dernier à côté desquels nous aurions pu passer.  Voici notre sélection.

 

Une soupe à la grenade de Marsha MEHRAN, Picquier


Trois sœurs iraniennes viennent s’installer dans un petit village irlandais et y ouvrent le Babylon Café, un endroit chaleureux où elles proposent une cuisine persane, délicate et parfumée, un choc gustatif et culturel pour les villageois. Si certains deviendront vite des habitués enthousiastes, d’autres feront tout pour empêcher l’implantation de ce lieu si différent de leur culture.

Bien que ce roman semble tout d’abord flirter avec le style « feel-good », il devient peu à peu plus grave et profond quand on découvre, au fur et à mesure du récit, le passé de ces trois sœurs, leur fuite d’Iran, la difficulté et la douleur de l’exil.

Un roman formidable et humain, chaleureux et sensuel, aux parfums de cannelle et de rose, de nigelle et de cardamome qui vous donnera envie de vous installer dans ce lieu enchanteur pour découvrir avec délice une cuisine magnifique et des personnages très attachants. Et cerise sur le gâteau, chaque chapitre s’ouvre sur une recette à expérimenter et déguster !

 

La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr, prix Goncourt 2021


Diégane, jeune écrivain sénégalais, fréquente un groupe d’auteurs africains à Paris. Il va avoir l’occasion de lire l’unique livre d’un « Rimbaud nègre », T.C. Elimane, paru en 1938 : Le labyrinthe de l’inhumain dont il ne reste que quelques rares exemplaires. Porté aux nues lors de la parution, l’auteur, accusé ensuite de plagiat, a mystérieusement disparu. Epoustouflé par le roman et fasciné par l’écrivain, Diégane décide d’enquêter sur l’histoire de ce livre et de son auteur. Il nous emporte alors de Paris à Amsterdam, du Sénégal en Argentine, nous parle de colonisation, de la Shoah, des contes et mythes africains, de littérature…

Livre « monde » foisonnant, ce roman est tout à la fois roman d’apprentissage, récit d’aventures, polar littéraire, enquête existentielle et avant tout chant d’amour à la Littérature. Car le sujet principal est bien celui-ci : la Littérature et les liens qui la rattachent à la vie. Porté par une plume intelligente et sublime, ce roman érudit et exigeant est un bijou de cette rentrée littéraire.

 

Enfant de salaud de Sorj Chalandon, Grasset


Dans ce bouleversant roman, Sorj Chalandon met en parallèle la Grande Histoire, avec le procès Klaus Barbie, et la petite, celle d’un homme en quête du passé de son père. Le lien entre les deux ? La période de la Guerre, théâtre, à tous les niveaux, des pires exactions qui soient.

Comme il le dit si bien, Sorj Chalandon a changé ses larmes en encre et offre aux lecteurs -sans doute- la clef pour comprendre toute son œuvre.