Etna News, Demain chez moi

Prévenir la perte d’autonomie

27.03.2021


 

L’accroissement de l’espérance de vie dans nos sociétés occidentales soulève le problème de la perte d’autonomie, pour nous-mêmes ou pour nos proches. Qu’il s’agisse d’une simple gêne lors des déplacements ou d’un handicap plus lourd, il est important d’en repérer les premiers signes afin de mettre en place les solutions adaptées pour la freiner.

Repérer les premiers signes de la perte d'autonomie



La perte d'autonomie correspond à l'incapacité d'assurer seul certains actes de la vie courante. Elle peut survenir brutalement, après un accident, ou s'installer progressivement. On l’identifie d’ailleurs bien plus facilement chez les autres que chez nous-mêmes, tellement elle est difficile à accepter.

Très souvent, les troubles de la mémoire et de l’équilibre sont les premiers signes auxquels nous nous attachons car ils peuvent avoir des conséquences graves : oublier d’éteindre le gaz, confondre ses médicaments ou tomber. Cependant, la perte d’appétit, la modification des habitudes alimentaires ou d’hygiène corporelle ainsi que les troubles de l’humeur doivent aussi alerter.

Anticiper la perte d’autonomie



Vérifier où vous en êtes : c’est ce que votre médecin traitant ou un spécialiste peuvent vous aider à faire à travers de simples tests moteurs ou psychiques qui évaluent la mobilité, la mémoire, les habitudes alimentaires, la vue, l’audition ou l’humeur. Répétés à intervalles réguliers, ces tests permettent de suivre l’évolution et de prendre rapidement des mesures en cas de signes de dégradation.

Une aide-ménagère pour l’entretien de la maison ou la préparation des repas est une option facile à mettre en place et confortable, même lorsque l’on n’est pas en situation de dépendance. Elle pourra ensuite évoluer vers une aide à la toilette en cas de besoin. Et d’un point de vue administratif, l’aide d’un proche ou la mise en place du prélèvement automatique des factures évite les oublis de règlement.

Aménager son logement


C’est malheureusement une fois que l’on est confronté à la perte d’autonomie que l’on s’aperçoit que son logement n’est plus du tout adapté et qu’il faut envisager le déménagement. Pour éviter cette situation, il est bien évidemment préférable d’anticiper l’avenir en réaménageant sa maison, surtout si elle se déploie sur plusieurs étages.

Pour pouvoir rester chez soi le plus longtemps possible et profiter de sa famille et de ses proches dans les meilleures conditions, l’ascenseur de maison est la solution la plus adaptée. Il supprime les difficultés et risques liés aux escaliers et vous permet de continuer à accéder à toutes les pièces de votre maison, de la cave au grenier. Grâce aux innovations technologiques, c’est une solution simple qui s’intègre facilement dans votre logement sans le défigurer ni prendre trop de place et à un coût inférieur à ce que vous pouvez imaginer !